PAUL

Ras la casquette !

L’histoire de Paul vient d’une expression de ma Grand-mère qui, un jour m’a dit, en parlant de son coq, qu’ « il s’était fait la valise ». En découle un court récit où il est question de basse-cour, de tolérance et d’amitié. J’ai travaillé tout ce livre à l’aquarelle en prenant le parti-pris de laisser l’arrière-plan vide. Il crée des espaces de respirations qui facilitent la lecture du texte écrit en vers.